dimanche , 25 février 2024
arfr

Le Secrétaire Général de la CCIAM préside la réunion de lancement des travaux de la mission britannique.

Le Secrétaire Général de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie (CCIAM), M. Wane Abdoul Aziz, a présidé, à l’hôtel Atlantic de Nouakchott la réunion de lancement des travaux de la mission commerciale britannique, qui se rend actuellement en Mauritanie. Mission organisée à l’initiative du Mauritanian British Business Council (MBBC) en collaboration avec la CCIAM.
Le Secrétaire général a souhaité la bienvenue aux membres de la mission britannique. Il a évoqué les relations commerciales existantes entre la Mauritanie et la Grande-Bretagne, appelant à leur renforcement dans divers domaines, soulignant que la Mauritanie regorge d’opportunités prometteuses non seulement en le domaine du gaz et de l’énergie, mais aussi dans les secteurs traditionnels comme l’agriculture, la pêche et autres.
Il a conclu en appelant les acteurs économiques, les hommes d’affaires mauritaniens et les membres de la mission britannique à saisir cette opportunité pour travailler à l’établissement de partenariats économiques fructueux.
Pour sa part, l’ambassadeur britannique accrédité à Nouakchott, M. Colin Wells, a évoqué les excellentes relations entre son pays et la Mauritanie, qui ont abouti à l’ouverture d’une ambassade de son pays à Nouakchott en 2018, appréciant cet important rendez-vous économique, notant que la mission actuelle est la troisième du genre à se rendre en Mauritanie, mais c’est la première depuis le début de la pandémie de COVID-19.
Ensuite, M. Matthew Anderson, président du MBBC et des membres de la mission britannique ont donné des explications sur la nature de la mission et ils ont confirmé qu’elle comprend des représentants d’importantes entreprises, leaders dans divers domaines, dont une première entreprise dans la gestion des risques.
Les travaux de la mission se poursuivront jusqu’au vendredi 01 avril et des rencontres auront lieu avec un certain nombre de ministres, de responsables et d’hommes d’affaires pour discuter des moyens de développer la coopération entre les entreprises britanniques et les partenaires mauritaniens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *